Exposition permanente

Ouverte le 21 juillet 1976 rue Bogdańskiego à Zakopane la galerie est l’œuvre d’Antoni Rząsa et de sa femme Halina. Œuvre mâture, théâtre de sculptures où chacune a sa place et son rôle. Leur arrangement, voisinage et l’espace entre elles sont devenus une installation sans cesse renouvelable. Elles ont survécu à tout changement, à la mort même de leurs auteurs et ont donné vie à d’autres œuvres et l’énergie à de nouvelles générations. Aujourd’hui la galerie est le lieu de vie de la famille Rząsa : trois générations d’artistes, de voyageurs, de professeurs et d’élèves. L’histoire de la galerie est longue.  Elle commence en 1938 lorsqu’Antoni Rząsa arrive de Futom à Zakopane pour commencer ses études à l’école d’artisanat du bois, puis revient après la guerre en 1948. Antoni Rząsa est lié au milieu artistique de Zakopane dès son retour comme professeur de sculpture à l’école Antoni Kenar. Chaque nouvelle exposition, présentation ou réalisation s’inscrit de façon plus profonde dans le climat et l’esprit de ce lieu.
C’est le lieu de la Croix qui symbolise le destin, l’énergie et la foi, la fin et le commencement.

Toute l’énergie de ses sculptures, depuis l’atelier dans la maison de Bronek Cukier (rue Za Strugiem) jusqu’à l’arrivée à la rue Bogdańskiego, est liée à sa famille : sa femme Halina et son fils Marcin ( né en 1965). Liée aussi à d’autres artistes comme Władysław Hasior, Marta et Michał Gąsienica-Szostak.
Après la mort d’Antoni Rząsa et de sa femme en 1980 le propriétaire des lieux devient leur fils Marcin. Aidé par des amis : « maman » Janine Ociasowa et la famille Butkiewicz, il réorganise la galerie. En 1986, année du 10ème anniversaire de la galerie il devient évident que ce lieu de rencontres d’artistes va vivre comme Musée de sculptures Antoni Rząsa.
La galerie organise des expositions de jeunes artistes. Marcin, après des études d’art à Cracovie, Varsovie et Bratislava revient comme une nouvelle génération de sculpteur.
La mise en place de la fondation, initiée par Michelle Kokowski, la coopération de Juliusz Sokołowski, le mariage de Marcin avec Magda Ciszewska et l’arrivée au monde des enfants ouvrent de nouveaux chapitres de la vie de la galerie.

2017 © Galeria Antoniego Rząsy